News

L’Ontario annulera la taxe sur la carbone

Nouvelles

L’Ontario annulera la taxe sur la carbone

Le premier ministre Ford annonce la fin de l’époque de la taxe sur le carbone en Ontario

En tenant cette promesse électorale, M. Ford fait un premier pas vers la réduction du prix de l’essence de 10 cents le litre

3 juillet 2018 10h36

TORONTO — Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a confirmé aujourd’hui que, afin de travailler pour la population, son nouveau gouvernement a pris comme première mesure d’abroger les règlements qui punissaient les Ontariens à la pompe et de mettre fin au gaspillage causé par la taxe sur le carbone. Cette mesure entre en vigueur le 3 juillet 2018. Afin de respecter cet engagement électoral, le gouvernement de l’Ontario va procéder immédiatement à l’élimination ordonnée de tous les programmes financés par les revenus de la taxe sur le carbone et du programme de plafonnement et d’échange.

« Chaque cent dépensé au moyen de la caisse noire alimentée par la taxe sur le carbone a été pris directement des poches des familles et des entreprises de l’Ontario, a déclaré M. Ford. Et il ne fait aucun doute pour nous que cet argent leur est dû. En éliminant la taxe sur le carbone et le programme de plafonnement et d’échange, nous allons réduire votre facture de chauffage et le prix de l’essence de même que celui de pratiquement tous les autres produits que vous achetez. »

Selon la vérificatrice générale de l’Ontario, qui a mené une vérification du programme de plafonnement et d’échange, celui-ci pourrait coûter aux consommateurs et aux entreprises de la province un montant estimé à 8 milliards de dollars, et n’avoir qu’un impact négligeable sur les émissions de carbone en Ontario.

« Les systèmes de plafonnement et d’échange des droits d’émission de gaz à effet de serre ne sont rien de plus que des ponctions fiscales qui ne représentent aucun gain pour l’environnement et privent les contribuables de leur argent — ils servent avant tout à financer de gros programmes gouvernementaux, a souligné M. Ford. J’ai promis de mettre un terme au gaspillage des fonds publics et, pour ce faire, d’éliminer la caisse noire de la taxe sur le carbone. Aujourd’hui, nous honorons cet engagement. »

Pour assurer l’élimination ordonnée des programmes financés par la taxe sur le carbone et le programme de plafonnement et d’échange, M. Ford s’est engagé à ce que son gouvernement respecte les ententes déjà signées et les commandes déjà passées, notamment celles qui concernent l’amélioration de l’isolation et l’installation de fenêtres écoénergétiques. Le maintien de certaines initiatives actuellement financées par les revenus de la taxe sur le carbone sera étudié au cas par cas. Leur financement devra dorénavant être puisé dans l’assiette fiscale selon une approche qui concorde avec le plan du gouvernement Ford au service de la population et la prochaine vérification de l’optimisation des ressources du gouvernement.

« Nous débarrassons l’Ontario de la taxe sur le carbone, a conclu M. Ford. Notre objectif est de réduire le prix de l’essence et les factures énergétiques, et de réellement alléger le fardeau fiscal des Ontariens afin de stimuler notre économie et de créer des emplois. Nous sommes là pour vous aider. »